lit_fr_children_wmaster

Une des traditions de Noël chez mes parents, c'était que ma maman nous prépare des branches d'oranges. C'est comme que nous les avons toujours appelés, je ne sais pas pourquoi, mais on les trouve en général sous le nom d'orangettes. Bref, j'ai toujours adoré ça et depuis quelques années maintenant je les fais aussi.

Mais attention, ces petites gourmandises se méritent ! Elles se réalisent sur plusieurs jours, cinq en fait. C'est pour cette raison qu'on en prévoit une bonne provision. Mais entre notre consommation et les petits cadeaux, il n'en reste plus très rapidement. On doit les cacher pour que les petits ne les engloutissent pas toutes dans la journée :o)

J'en ai fait pour la visite de nos cousins dimanche et il faudra que je recommence d'ici Noël car tout est parti.

Voici donc la recette des Branches d'oranges de ma maman (qu'elle tient d'un vieux livre sans doute)

300g d'écorces d'oranges (soit au moins une dizaine d'oranges suivant la grosseur)

400g de sucre

3 cuillerées à café de gros sel

300g de chocolat de couverture (au moins, prévoir un peu de rab au cas où)

Photo_017b

1er soir : Râper la peau des oranges avec une râpe très fine, juste pour ôter le vernis jaune et brillant. (Moi, j'utilise une râpe à muscade, c'est un peu long et fastidieux voire carrément ch...t mais ça vaut la peine). Retirer ensuite les peaux par quartier en faisant très attention de ne pas les briser. Les mettre à tremper dans un bon litre d'eau salée (1cc de gros sel) pendant 24h.

Photo_031b

2ème soir : Egoutter les peaux. Faire chauffer en même temps, 3 fois 2 litres d'eau dans 3 casseroles. Saler l'eau d'une seule casserole avec le reste du gros sel (2cc) et y jeter (pas trop fort tout de même) les écorces d'oranges ; dès qu'elle atteint l'ébullition, égoutter les peaux et les plonger dans l'eau bouillante de la 2ème casserole, laisser ainsi 5 mn ; égoutter les peaux et les plonger dans l'eau bouillante de la 3ème casserole ; laisser bouillir un quart d'heure et égoutter.

Photo_034b

Pendant cette cuisson, préparer un sirop de sucre avec un verre d'eau et 300g de sucre dans une marmite ou une grande casserole à fond épais (moi, j'utilise ma bassine à confiture en cuivre). Dès que le sirop bouillonne en formant des petites perles rondes, y plonger les écorces d'oranges et laisser cuire sur feu très (très) doux pendant une demi-heure ; ajouter alors les 100g de sucre restant et faire réduire le plus lentement possible afin que la préparation ne caramélise pas mais reste blanche.

Photo_035b

Faire sécher les écorces confites sur une grille dans une pièce chaude toute une nuit.

3ème jour : Couper les écorces confites en bâtonnets réguliers de 1/2 cm de large sur 5 ou 6cm de long (je garde les petites chûtes pour mettre dans des gâteau ou des florentins). Poser à nouveau ces languettes sur une grille, jusqu'au lendemain.

Photo_043b

4ème jour : Râper le chocolat ou le couper en petits morceaux, le faire fondre au bain-marie à peine chaud. Remuer le chocolat en pommade, y plonger les écorces d'oranges confites par petites quantités, les retirer avec une fourchette, les poser au fur et à mesure sur une feuille de papier cuisson. Laisser refroidir et durcir encore toute une nuit.

Photo_003b

5ème jour : Vous pouvez les déguster et les offrir. Elles se conservent très bien dans une boite hermétique.

Photo_078b