Il n'aura échappé à personne qu'aujourd'hui c'est la Chandeleur :o) Alors ce soir chez nous, c'est crêpes !! Il y a plein de bonnes et belles réalisations à base de crêpes dans tous les magazines de février avec une rubrique cuisine et sur de nombreux blogs. Personnellement, je garderai ces recettes bien au chaud dans mes dossiers (informatique ou papier) pour d'autres occasions... Le soir de la Chandeleur nous faisons nos premières crêpes de l'année, de façon classique et à l'ancienne. J'ai l'habitude de les faire avec une pâte sucrée, dans une poêle à crêpes (il n'y a pas de synonymes au mot crêpes? C'est déjà la 5ème fois en quelques lignes que je l'écris) et je les fais sauter (avec un euro dans la main pour la première, c'est pas qu'on soit superstitieux mais c'est histoire  de mettre toutes les chances de notre côté, on ne sait jamais ;o)) pour le plus grand plaisir de mon jeune public : "Whaow ! Maman , t'es super forte !"... Je profite avec plaisir de cette naïve admiration qui ne durera pas longtemps :o) (Hein, P'tite voix ? C'est comme pour les petites copines ;o))

Photo_005b

Bref, trêve de bavardage, voici ma recette toute simple et rapide de pâte à crêpes, celle que je fais le plus souvent pour des diners sucrés. Suivant l'appétit et le nombre de gourmands je double ou triple les proportions.

Pâte à crêpes toute simple (environ une douzaine) :

- 250g de farine

- 100g de sucre

- 1 pincée de sel

- 1 cc d'extrait de vanille

- 3 oeufs

- 3 cs d'huile

- 1/2 litre de lait

- 1 cs de rhum (facultatif)

Je mets dans mon robot la farine, le sucre, le sel, l'extrait de vanille. Je mélange 30 secondes, je rajoute la moitié du lait, je mélange 30 secondes. J'incorpore les oeufs (un à la fois) en mélangeant entre chacun. Ensuite je verse l'huile, mélange encore. Je termine avec le reste du lait et mélange une dernière fois. La pâte est prête, il est conseillé de la laisser reposer une heure.

Je fais ensuite chauffer ma poêle à crêpes, quand elle est bien chaude, j'y passe un sopalin avec un peu d'huile et je dis au Chéri de commencer à mettre la table... :o) avec le sucre, la confiture, le chocolat fondu ou le nutella...

crepes

Venons-en maintenant aux petits sablés... Non, ce ne sont pas ceux que tu aimes tant P'tite voix, bientôt mais pas cette fois... Ceux là je les avais fait pour les doggy-bags pré-soirée (oui, oui, c'est un nouveau concept pralinien...) chez Valérie pour leur soirée anniversaire... Oui, mais je ne les ai pas apporté... Bein oui... Trop cuits, bronzés... Et vu ce que les autres Pralines savent faire, c'était un peu la honte de distribuer des sablés pas parfaits voir carrément brûlés :o)

Of course, j'ai une excuse, pensez bien que ce n'était pas de ma faute ;o)... Le Chéri, adorable (non, ce n'est pas lui le responsable), avait pris notre progéniture en charge pour que je sois tranquille dans ma petite cuisine. Pendant qu'ils étaient tous les quatre dans un petit square où ils avaient retrouvé la petite copine de fils cadet, j'ai pu mélanger, pétrir, fondre, étaler... tout à mon aise. Mais voilà... Ils sont rentrés juste quand je venais d'enfourner les petits gâteaux.

Et alors ? Et alors, entre Fils aîné désespéré, sanglotant, me montrant sa main : "Mamaaaaaaann... il faut que tu me soigneuuuuuhs.... Regardeuuuuuh..."

Je commence à paniquer :" Qu'est-ce qu'il y a mon chéri ????!!!! Montre-moi vite ta main !!!!"

Fils aîné : " C'est mon frèreuuuuh... Il m'a mordueuuuuh.... Regarde, je saigneuuuh !"

Moi : "Pourquoi ????"

Lui :" Il croyait que je voulais lui piquer son amoureuseuuuh !"

Non !!! ??? Ils vont pas commencer déjà ??? Qu'est-ce qu'ils vont me faire à 15 ans ???

Alors le temps de soigner le bobo et l'égo du grand, de gronder le moyen... Mes petits sablés avaient dépassé le temps de cuisson recommandé... Et, flûte !... La deuxième fournée étant riquiqui, elle a servi de goûter aux garçons qui ont bien apprécié... Et oui, comme dit le proverbe : le maheur des uns fait le bonheur des autres... Sacrés gamins...

Photo_018b

Sablés à la crème de chocolat praliné (20 biscuits) d'après Anne Wilson :

Pour la pâte

- 180g de beurre non salé (oui, moi aussi j'ai tiqué sur le poids mais c'est bien ça)

-1/4 de tasse de sucre

- 1 oeuf

- 1/2 cc de levure chimique

- 1 tasse et 3/4 de farine

Pour la crème

- une tablette de chocolat pralinoise (c'est que j'ai mis) ou 1/4 de pâte à tartiner genre nutella

- 1 cc et 1/2 de crème fraiche épaisse

1) Préchauffer le four à 180°. Préparer deux plaques à pâtisserie avec du papier cuisson.

2) Mixer le beurre et le sucre dans un saladier, au batteur électrique jusqu'à l'obtention d'une texture légère et onctueuse. Incorporer l'oeuf et bien mélanger.Ajouter la farine et la levure chimique, préalablement tamisée et mélanger avec un couteau. Placer la pâte sur le plan de travail fariné et la manier avec souplesse.

3) Etaler la pâte entre deux feuille de papier cuisson et l'abaisser à 3mm d'épaisseur. Découper des carrés de 6 cm de côté et les disposer sur les plaques.

4) Préparer la garniture en mélangeant le chocolat fondu ou la pâte à tartiner avec la crème fraiche.

5) Garnir le milieu de chaque morceau de pâte avec une cc de cette crème, en gardant une bordure de 5mm. Replier les 4 coins délicatement vers le centre sans que les bords se touchent, pour que l'on puisse voir une garniture de chocolat en forme de croix.

6) Enfourner 10 à 12mn environ jusqu'à ce que la pâte devienne légèrement dorée. On peut si on le désire saupoudrer alors de sucre glace. Laisser tiédir sur une grille...

Photo_019b