Bon le ouistiti en question a fêté son anniversaire début février... mais je vous ai dit que j'avais des siècles de retard :o))

Cette année, pour la première fois, Fils cadet a aussi soufflé ses bougies avec ses petits copains (enfin surtout copines !!!) à la maison... Jusque là nous fêtions l'évènement en famille mais nous n'avions pas encore organisé de petit goûter...

Pas de chasse au trésor ni de thème particulier comme pour Fils aîné, les convives étant encore un peu petits... Juste le plaisir de jouer ensemble (de sortir et d'étaler consciencieusement tous les jouets dans toutes les chambres ;o)...), de manger des tas de bonbons; de souffler les bougies et de déballer les cadeaux...

Après avoir distribué les petits cartons d'invitations (fait maison, c'est devenu un rituel) une dizaine de jours avant le jour J, gonflé et accroché les ballons la veille du dit jour, il était temps de s'attaquer au gâteau !

Un gâteau choisi avec enthousiasme par mon loulou depuis des mois sur un de mes livres ( "Initiation à l'art des gâteaux décorés" de Joanna Farrow)... Superbe sur la photo ! Bon ,j'avais préparé le terrain en expliquant que je ne saurais sûrement pas faire aussi bien...

Photo_042b

J'ai commencé à faire la pâte à sucre la veille pour découper les girafes afin qu'elles aient le temps de sécher et donc de durcir... Et puis les deux gâteaux à empiler...

Le matin, il ne me restait plus qu'à réaliser le glaçage au chocolat, le montage et le décor... :o) Pas eu le temps de m'ennuyer !!! Je me suis battue avec la pâte à sucre et les colorants... Je n'avais que des colorants liquides et franchement ce n'est pas du tout adéquat pour colorer la pâte à sucre !!!

Bref, j'ai fini par essayer la pâte d'amande pour le feuillage... J'aurais dû tout de suite commencer par là...!

Enfin à l'arrivée, ce n'était pas tout à fait comme je le souhaitais mais Ouistiti était ravi, ses deux frères et ses petits amis aussi... C'est l'essentiel mais j'essaierai de m'entraîner pour les prochaines années ;o)

Pour les gâteaux, (j'ai choisi la recette du Madeira, donnée dans mon livre, très facile, rapide) .

Pour  2 moules à manquer de 15 cm :

- 250g de beurre mou

- 250g de sucre

- 4 oeufs

- 370g de farine

- 1 sachet de levure chimique

- 1 cc d'extrait de vanille (ou un autre arôme si vous le désirez)

1) Préchauffer le four à 160° (th 4-5). Beurrer et chemiser les moules (beurrer également le papier cuisson).

Dans une terrine,mettre le beurre ramolli, le sucre, les oeufs, la farine tamisée et l'arôme choisi.

2) Fouetter à l'aide d'un batteur électrique pendant au moins 2 mn jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.

3) Verser l'appareil dans les moules et égaliser la surface en creusant légèrement le centre. Cuire 1h (enfin  bien surveiller la cuisson car le temps dépend beaucoup du genre de four) . Les gâteaux sont cuits lorsqu'ils présentent une belle couleur dorée et qu'une lame de couteau piquée au centre ressort nette.

Laisser refroidir les gâteaux une dizaine de minutes dans leurs moules puis les démouler sur une grille et enlever le papier de chemisage. Les laisser refroidir complètement et s'ils ne sont pas décorés immédiatement les envelopper dans du papier aluminium jusqu'au moment de leur utilisation.

Le glaçage chocolat au beurre (il en faut à peu près 500g d'après la recette) donc :

- 190g de beurre mou

- 375g de sucre glace

- 45g de cacao en poudre (Van Houten pour moi)

- 3 cc d'eau bouillante

Mettre le beurre mou dans une terrine, y ajouter petit à petit, en battant au fouet à main, le sucre glace et le cacao, puis juste assez d'eau pour obtenir une crème ferme mais assez souple pour s'étaler facilement.

La pâte à sucre (mais je pense que de la pâte d'amande blanche peut aussi bien aller pour ce gâteau si on ne maîtrise pas la pâte à sucre, ce qui était mon cas :o))

Pour 1kg

- 2 blancs d'oeufs

- 4 càs de glucose liquide

- 1 kg de sucre glace

Verser les blancs d'oeuf dans une terrine avec le glucose. Ajouter progressivement le sucre glace et mélanger avec une cuillère en bois. Lorsque le mélange devient trop dur à mélanger à la cuillère, le verser sur le plan de travail et le travailler à la main.On doit obtenir une pâte lisse et malléable. Utiliser immédiatement ou envelopper soigneusement dans du plastique alimentaire.

Montage et décoration du gâteau

- colorants alimentaires jaune, rouge, noir, marron, vert pâle, vert foncé... ( vu mon expérience avec les liquides je vous conseille vivement ceux en poudre, seul hic, ils sont chers ) .

- bâtonnets cocktail

- pinceau fin

1) La veille : confectionner la pâte à sucre et les gâteaux. Réaliser les girafes.

Photo_016b

2) Pour les girafes : colorer 60g de pâte à sucre en jaune. Étaler sur un plan de travail saupoudré de sucre glace. Découper 4 formes de girafes de 6 ou 7 cm (il est préférable de se faire un petit patron en papier qui servira de pochoir) .

Humidifier le bout des bâtonnets (2-3 cm), les appliquer à la base de chaque girafe. appuyer légèrement pour bien les incruster. Transférer les girafes sur un morceau de papier sulfurisé et laisser sécher 24h.

Envelopper la pâte restante dans un plastique alimentaire.

Photo_021

3) Le jour J, préparer le glaçage chocolat au beurre. Avec un pinceau fin et les colorants rouge et noir peindre les tâches, la bouche et les yeux des girafes.

Photo_055b

4) Parer les gâteaux avec un couteau-scie. Poser un gâteau sur le plat de service, le garnir de glaçage chocolat et le couvrir du deuxième gâteau. Masquer le dessus et les côtés de glaçage et lisser avec une palette. (merci Christophe pour celle que tu m'as gracieusement offerte :o))

Photo_046b

5) Colorer 500g de pâte à sucre en marron (comme je n'avais pas de marron j'ai fait un mélange de bleu et de rouge + plus du cacao, le résultat n'est pas top :o( ). Façonner plusieurs longues saucisses à peu près de la hauteur du gâteau. Les aplatir légèrement puis couper des fentes à une extrémité et les écarter afin de faire les branches. Imiter l'écorce de la pointe d'un couteau puis positionner les arbres sur le gâteau.

6) Colorer 155g de pâte en vert clair et 155g en vert foncé. Confectionner des petites boules et les étaler en cercles d'une douzaine de cm de diamètre. Faire un petit repli tout autour du cercle en le pinçant bien pour le souder ( oups ! J'ai oublier cette étape) . Retourner le disque et le poser sur le dessus du gâteau pour constituer le feuillage d'un arbre. Faire de même avec les autres cercles, en les faisant se chevaucher et en alternant les couleurs. Bon alors moi, j'ai carrément m....r sur cette étape, mon colorant liquide vert donne un résultat affreux et j'ai fini en utilisant de la pâte d'amande verte comme on le voit sur la photo...

Photo_060b

7) Modeler de toutes petites boules de pâte blanche et les placer, par paires, un peu partout sur le gâteau pour imiter des yeux.

8) Colorer un peu de pâte en gris et modeler des trompes d'éléphant. Les presser dans le glaçage chocolat et les fixer aux arbres en les humidifiant avec un pinceau mouillé.

9) Confectionner un ou des serpents de couleur vive et les fixer aux troncs d'arbres. Leur ajouter des petites boules de pâte blanche en guise d'yeux. Avec un pinceau fin et du colorant noir, peindre les centres des yeux et les marques des serpents.

Photo_056b

Il ne restait plus qu'à nettoyer le tour du gâteau pour enlever les petites éclaboussures, à faire quelque boules dans la vilaine pâte à sucre verte pour y planter 4 bougies et à réserver jusqu'à l'heure du goûter...

Photo_067b